Rechercher

Soutenir des transitions équitables vers l'âge adulte pour les jeunes pris en charge au Québec

En octobre 2021, le Conseil national des défenseurs des jeunes pris en charge a publié le rapport Normes équitables de transition vers l’âge adulte pour les jeunes pris en charge, ainsi que le document de politique d’accompagnement, décrivant les mesures clés qui doivent être mises en œuvre par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux pour soutenir des transitions plus équitables pour les jeunes pris en charge à travers le pays. Les recommandations énoncées dans le rapport de la Commission Laurent (chapitre 8) appellent également le Ministère à mieux accompagner les jeunes pris en charge dans leur transition vers l'âge adulte. Le Ministère a une responsabilité dans ce processus de changement et d’application des normes équitables ici au Québec. Nous cherchons à ce que ces recommandations soient non seulement acceptées par le gouvernement, mais également mises en œuvre, afin que chaque jeune quittant la prise en charge reçoive les soutiens dont il mérite. Présentement, le Québec est l'une des deux seules juridictions au Canada à ne pas fournir de services financiers ou sociaux garantis aux jeunes qui sortent du système de protection de l'enfance –une iniquité qui cause du tort aux jeunes et les propulse dans la pauvreté, l'itinérance, une implication accrue dans le système de justice pénale et des problèmes permanents de santé mentale et de toxicomanie. Comme vous le savez, les jeunes des Premières Nations, Inuits et Métis, les jeunes Noirs et racisés, les jeunes handicapés et les jeunes de la communauté LGBTQ2S+ qui quittent le système de protection de l'enfance au Québec courent un risque encore plus élevé de subir ces conséquences négatives et systémiques dû à leur surreprésentation dans le système.   Nous avions été heureux de constater l'engagement à mettre en place des services de suivi des jeunes pris en charge au Québec jusqu'à l'âge de 25 ans, comme l'indique un communiqué de presse de la part du Ministre Lionel Carmant, publié le 4 mai 2021 à la suite de la publication du rapport de la Commission Laurent. Cependant, nous sommes extrêmement déçus que la proposition récente de réforme du système de protection de l'enfance via le Projet de loi n° 15, Loi modifiant la Loi sur la protection de la jeunesse et d'autres dispositions législatives, n'inclus pas cette promesse et laisse de côté les jeunes prise en charge qui font la transition à la vie adulte en situations de précarité et vulnérabilité. Compte tenu de ces réalités, nous demandons au Ministère de la santé et aux services sociaux et la Direction nationale de la protection de la jeunesse de s'engager à :
  • Tenir sa promesse envers les jeunes pris en charge en incorporant l'extension des soutiens au-delà de 18 ans jusqu'à 25 ans dans le Projet de loi n° 15. Il est crucial que cela se reflète dans la Loi sur la protection de la jeunesse afin de garantir aux jeunes pris en charge des droits et d'assurer la responsabilisation du Ministère.

  • Collaborer avec le Conseil national des défenseurs des jeunes pris en charge à l'élaboration du modèle d'évaluation des normes équitables en participant à la séance de consultation locale au Québec qui sera animée par le Conseil national au printemps 2022.

  • Faire preuve de leadership et d'initiative en participant en tant que l'une des juridictions impliquées dans l'évaluation pilote des normes équitables une fois que le modèle d'évaluation aura été finalisé et publié (automne 2022). L'évaluation pilote impliquerait une évaluation de base de la fidélité aux normes équitables au niveau du ministère et la détermination d'un plan d'action à court, moyen et long terme afin de respecter les normes.

Nous sommes tous conscients que la pandémie exacerbe la situation déjà précaire des jeunes pris en charge. Nous avons une occasion unique d'agir de manière coordonnée sur ce que nous savons depuis des décennies et de briser le statu quo. Nous avons le devoir de veiller à ce que les jeunes pris en charge au Québec bénéficient d'un soutien équitable et de conditions de réussite lors de leur transition vers l'âge adulte - afin qu'ils puissent s'épanouir et non seulement lutter pour survivre.

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

RÉACTION À LA POSITION DU GOUVERNEMENT SUR LES RECOMMANDATIONS DE LA COMMISSION SPÉCIALE SUR LES DROITS DES ENFANTS ET LA PROTECTION DE LA JEUNESSE Montréal (Québec) - C.A.R.E. Jeunesse supporte l'ini